Menu Fermer

LA BALEINE A CABOSSE

Vous êtes plutôt chocolat noir ou lait ? Il est prétendu que les inconditionnels du noir seraient des puristes sensuels mais ayant des certitudes bien trempées, et que les disciples du lait seraient plus paisibles vivant l’instant présent. Mais pour ces deux catégories de gourmands la question – êtes vous un amateur de chocolat? – ne se pose pas, c’est une évidence. Vous n’allez pas demander à celui qui préfère le vin rouge au blanc s’il aime le vin. Vous verrez que les similitudes vin et chocolat sont nombreuses par contre. Nous avions visité une chocolaterie à Marseille La Baleine à Cabosse d’abord comme client amateur, et nous avons décidé de faire aujourd’hui un article sur cette maison à travers une belle histoire qui nous a séduit.

La Baleine à Cabosse serait une créature légendaire qui sillonne les eaux du Pacifique à la recherche de bateaux chargés de cacao. Mais aussi une chocolaterie qui a été créée par Claire & Aurélien suite à leur voyage en Colombie alors qu’ils oeuvraient dans le secteur social. Ils décident alors de fabriquer du chocolat en maîtrisant tout le processus depuis la fève brute reçue en sacs de 50 kg jusqu’aux tablettes. En cela ils proposent une approche très différente de beaucoup de chocolatiers qui se fournissent majoritairement chez un même industriel spécialisé. Ils recoivent les fèves de tous les continents où le cacao est de qualité via des négociants sélectionnés. Les dernières fèves sélectionnées par exemple viennent d’Inde dans des sacs de poids réduit à 30 kg (car récoltées dans une ferme Eco responsable ou travaillent que des femmes locales).

Les fèves arrivent brutes dans la chocolaterie

Le chocolat c’est comme le vin, l’important c’est le terroir où poussent les arbres à cacao, s’ajoute l’élevage qui est une étape essentielle, et l’amour de travailler un produit de la nature. Les origines du cacao sont un peu comme le cépage du raisin, car comme vous le savez une Syrah ou un Sauvignon c’est pas du tout pareil bien qu’étant à la base un fruit identique. En allant plus loin une Syrah ne sera pas la même en bouteille selon qu’elle vient de la vallée du Rhône septentrionale ou d’Australie. Pareil pour le cacao. La qualité du producteur enfin est aussi importante que le vigneron pour le vin, avec en particulier le délicat travail méconnu de la fermentation.

Chez La Baleine à Cabosse on respecte une approche douce et délicate de la fève avec un travail en meule de pierre pour le broyage. La torréfaction est courte – environ 20′ – à une température de 120° car comme en cuisine le temps et le degré de chaleur est primordial pour la cuisson d’un plat réussi. Les cuissons lentes vous parlent de suite.

Le sucre utilisé ici est de qualité raffiné blanc et les éclats de fèves se retouvent sur des délicieux chocolats à la découpe.

Actuellement vous trouverez d’excellents chocolats de Pâques travaillés en lapins modernes, ou en oeufs surprises avec une friture originale de petits dinosaures.

Les tablettes que nous connaissons bien pour les acheter régulièrement vous feront voyager à travers les plus belles plantations d’Amérique du Sud, d’Afrique, ou d’Asie. Un point particulier pour leur étonnante tablette chocolat tourbée (fumée) qui propose un bel accord avec un Single Malt de l’île d’Islay à proposer à vos amis connaisseurs. Celle chocolat blanc thé Matcha est une curiosité intéressante.

La Baleine à Cabosse propose aussi un bar à chocolat mais période oblige il faudra attendre un peu pour y déguster l’essence fumante des fèves en tasse.

La Baleine à Cabosse c’est du chocolat, mais aussi une belle histoire de jeunes entreprenants qui respectent l’authenticité d’un produit, et les personnes qui travaillent dans les plantations. Le résultat est un produit superbe et totalement abouti. Comme quoi le respect de la nature et de ses projets de vie peuvent réussir de nos jours sans forcément y avoir été destiné comme Claire et Aurélien.

Dans un précédent article https://mplaisir.fr/2017/02/13/le-choclolat-sentiment-ou-emotion/ nous avions écrit si les sensations aident le sentiment alors le chocolat sait créer le sentiment. Aujourd’hui nous ajouterons qu’il accède parfois à notre âme. Qu’en pensez vous?

Une chose est certaine il a un parler universel et jubilatoire.

https://www.labaleineacabosse.com/

213 rue Paradis
13006 Marseille France

English summary by Derrick.J.Campbell

Do you prefer dark or milk chocolate? It is claimed that dark devotees would be sensual purists with strong certainties, and milk disciples would be more peaceful living for the moment. But for these two categories the question are you a chocolate lovers does not arise, it is obvious. We visited a chocolate factory in Marseille La Baleine à Cabosse , first as an amateur customer, and we then decided to write an article on this « chocolaterie » through a compelling story that seduced us.

The Baleine à Cabosse is said to be a legendary creature that plies the waters of the Pacific in search of boats laden with cocoa. But it’s also a chocolate factory which was created by Claire & Aurélien following their trip to Colombia while they were working in the social sector. They then decide to make chocolate by controlling the whole process from the raw bean received in 50 kg bags. In this they offer a very different approach from many chocolate makers who only get their supplies from the same specialized manufacturer.

Because in fact chocolate is like wine, the important thing is the « terroir » (terrain), the breeding, and the love of working with a product of nature. The origins are like the grape variety.

The tablets that we know well to buy them regularly will make you travel through the most beautiful plantations of South America, Africa, or Asia. A special point for their astonishing peaty (smoked) chocolate bar which offers a nice pairing with a Single Malt from the Isle of Islay.

La Baleine à Cabosse is chocolate, but also a beautiful story of young entrepreneurs who respect the authenticity of a product, and the people who work in the plantations. The result is a superb and totally successful product. It just goes to show that respect for nature and their life projects can succeed nowadays without necessarily having been intended for it like Claire and Aurélien.

We wrote if the sensations help the feeling then the chocolate knows how to create the feeling. Today we will add that it sometimes reaches our soul. What do you think?

Truffes de Richerenches, J’MC Truffes

Truffes Tuber melanosporum

Comme l’a écrit Francois Simon dans le Figaro la truffe nous l’aimons généreuse, pas émincée en gants blancs avec une calculatrice au gramme près. Pour cela nous avons un beau fournisseur dans le Vaucluse qui nous livre à un prix apaisant de façon impeccable le lendemain. Plus bluffant un des co fondateurs du blog a reçu les siennes en 24h à Londres même avec le Brexit…Promis on vous donne l’adresse à la fin de l’article.

Tartine aux truffes tout simplement

C’est en ce moment qu’il faut déguster la truffe comme nous l’a dit Guy Jullien du restaurant La Beaugravière, pas en décembre comme beaucoup ont tendance à le faire et à surpayer.

Velouté Céleri rave et châtaignes de Steve Willié

La truffe est le fruit d’un champignon qui pousse que dans des conditions particulières. Elle a ainsi besoin de sols calcaires et de la présence d’arbres dit truffiers comme le chêne ou le charme.

La traditionnelle omelette aux truffes

Pour la connaître et la trouver il faut savoir donner du temps. Celui qui donne la notion de l’existence. Et le saviez vous des analyses génétiques sur ces champignons montrent des relations inattendues entre mâles et femelles, et de séduction entre eux et les arbres. Comme disait Baudelaire finalement la nature, en cuisine comme en amour, nous donne rarement le goût de ce qui nous est mauvais. Ce sexe des truffes nous a été confirmé par un ami le Professeur Anthony Levavasseur directeur du service bio informatique et des analyses génomiques à l’IHU de Marseille.

Marine et Jacques nos fournisseurs

Jacques de JMC truffes est ardéchois comme le grand humaniste et poète Jean Ferrat si bien comté par l’excellent Nelson Monfort. Jean Ferrat disait que sans sa rencontre avec l’Ardèche il n’aurait jamais écrit La Montagne. Une terre de simplicité et de respect du terroir. Passionné par les truffes Jacques a émigré pas loin dans le pays du cépage Grenache près de Chateauneuf du Pape pour retrouver un terroir où les truffes sont de qualité et de jolies rondeurs. Avec sa fille Marine ils vous font découvrir les truffes exceptionnelles de Richerenches. Des truffières à votre table, en passant par les différents marchés de gros, ils vous garantissent un produit de qualité à un prix apaisé.

N’hésitez pas.

Tortellini aux truffes

Actuellement nous préparons les truffes en velouté façon Steve Willié du Grand Chalet à Gstaad, en brouillade dont nous laissons bien infuser à l’avance la préparation, en carpaccio d’artichaut. Pour les tagliolinis aux truffes n’oubliez pas d’y ajouter de l’eau de cuisson pour que s’homogénéise une émulsion mêlant l’amidon des pâtes, le beurre et l’eau. Pour les accords vins vous pouvez vous reporter aux conseils du sommelier directeur de chez Bras dans l’article précédent.

https://www.truffesricherenches.com/

English summary by Derrick.j. Campbell

Francois Simon wrote in Le Figaro, we like the truffle in a generous form , not minced with white gloves using a gramme calculator. For this we have an excellent supplier in Vaucluse who delivers at a good price the next day. More impressive, one of our co-founders of the blog in London received the truffles within 24 hours .

The truffle is the fruit of a mushroom that only grows under specific conditions. It needs limestone soil and the presence of so-called truffle trees such as oak or hornbeam.

Jacques from JMC truffles is from Ardèche, like the great humanist and poet Jean Ferrat, as so well described by Nelson Monfort. A land of simplicity and respect for the terroir . Passionate about truffles , Jacques emigrated not far into the country of the Grenache grape variety near Chateauneuf du Pape to find a land where the truffles are of quality and beautiful shape. With his daughter Marine , he sells online . We tested several times and the deliveries were always impeccable at a reasonable market price . Do not hold back !

AM par Alexandre Mazzia

3 étoiles de cœur

Nous publions à nouveau notre article sur Alexandre qui vient d’obtenir trois macarons Michelin. Pour nous cela n’est pas une surprise car Alex propose une cuisine de passion qui raconte une histoire. Bravo à lui et à son équipe dont Marc le fidèle disciple.

12h30 Départ Un voyage chez AM Alexandre Mazzia. François Simon a écrit un livre superbe Pars! Voyager est un sentiment. Un titre qui va comme un gant à ce restaurant où la notion de voyage est souvent et justement mise en avant. Les départs en voyage sont souvent mêlés d’excitation et suivis d’émerveillements puis de souvenirs. Les voyages sont aussi l’occasion de faire de belles rencontres et des réflexions sur le partage des cultures. Comme chez AM. Entre les images de notre dernier déjeuner chez Alexandre nous vous donnerons notre ressenti sans tout dévoiler c’est promis pour vous laissez une part de surprise. Disons que l’étonnement sera un des secrets de l’expérience AM que vous découvrirez pendant votre voyage.

Alexandre Mazzia c’est d’abord une belle personne comme nous les apprécions sur ce blog. Il a un talent créatif incroyable et en fait profiter avec une rigueur professionnelle impressionnante mais toujours bienveillante ses clients voyageurs.

Comme dit Stéphanie ma fidèle et précieuse partenaire d’expérience épicurienne, deux repas nous ont la première fois étonnés puis fait méditer sur leurs contenus. Chez Bras en 1997 et chez Alexandre Mazzia en 2014.

Nous n’apprécions pas les menus surprises imposés selon l’humeur du chef ou du marché. Mais chez Alexandre Mazzia cela fait partie de la philosophie de l’homme et du lieu. Un peu comme chez Enrico Crippa au Piazza Duomo à Alba un autre incroyable artiste https://mplaisir.fr/2019/01/22/piazza-duomo-alba/ Avoir un menu avec les intitulés chez AM avant le départ du voyage serait comme un spoiler qui vous raconterez au début l’épilogue d’un grand film.

Vous rencontrez une cuisine végétale, percutante, étonnante, avec un travail sur les différentes saveurs qui laisse imaginer l’énorme travail gustatif et créatif en amont. Se mêle le floral, l’oriental, le boisé, le iodé, l’épicé… Comme disait Karl Lagerfeld « Quoique que vous fassiez, il faut être là où on ne vous attends pas ». Ce que fait si bien Alexandre Mazzia. Nous vient à l’esprit les noms de Le Corbusier, Soulages, Bras, Gagnaire, Crippa…

Le voyage ne serait pas parfait si le service n’était pas au niveau des plats. En salle la jeune équipe est impeccable. Mais surtout ici tout est bien rythmé, vous avez le temps de méditer à ce que vous venez de déguster sans jamais attendre. Une prouesse de l’équipe de cuisine dont le fidèle et indispensable Marco Altenburger qui vous permet une très bonne fréquence pour des séquences de bonheur. 14h30 Fin du voyage Où le beau se révèle aussi un sentiment comme le voyage.

First and foremost, we must admit to appreciating greatly Alexandre Mazzia, here on our blog, as a very genuine person. He has such an incredible talent for creativity. We never much admire « surprise menus », produced at a whim in line with a chef’s mood or dictated by what is offered from the market. Alexandre Mazzia stands , however, for his own philosophy; the man himself and his location. This reminds us rather of Enrico Crippa’s, an other incredible artist at the Piazza Duomo in Alba.If you were to have the content of the AM menu before arrival, you would feel somewhat let down, as if you were told how a great movie was to end.You are greeted, instead by a cuisine of vegetables; so striking and amazing, with flavours working on different levels, opening the imagination to the enormity of his culinary skill and creativity.The service must also be at the same very high standard as the prepared food. The young team on hand is impeccable in all ways. Everything is so well timed, allowing reflection on what you have just eaten, yet without any wait. The faithfull and irreplaceable Marco Altenburger and the kitchen team orchestrate with Alex a successive service which brings sheer delight and total happiness.

English summary by Derrick Campbell Mon Plaisir’s Blog Team member.

http://alexandremazzia.com/Marseille France

SERGIO CALDERON

Quand nous avions rencontré Sergio CALDERON pour la première fois en 1998, sa réputation l’avait précédé grâce à l’ami Eric Beaumard du Four Seasons George V. Un dimanche soir nous découvrions avec Stéphanie la maison Bras pour un premier dîner inoubliable qui était le début d’une belle et fidèle amitié. Sergio Calderon est directeur du restaurant du Suquet et un grand sommelier. Un homme attachant, charismatique, toujours élégant et séduisant. Son parcours original l’a amené d’Argentine son pays natal dont il garde le bel accent chantant jusqu’en Aubrac. Mais ce que nous aimons chez lui c’est surtout la sincérité tout simplement et une vraie passion ricochant sur ses choix de vins qui est bien présente.

La Cave de Sergio à Laguiole

Il a concrétisé son projet de cœur en ouvrant avec son épouse Evelyne une très belle boutique caviste LA CAVE DE SERGIO dans la rue principale de Laguiole. On y trouve des bouteilles à prix doux de toutes les régions de France et d’Argentine. Des beaux Whisky Écossais, et aussi des grands flacons rares comme ceux de Clape, Raveneau, Chave, Rayas, etc.

Sergio dégustant un Marcillac

Nous vous proposons une rencontre entretien comme celle autour d’un bon verre avec Sergio Calderon car comme dit justement le Comte Lur Saluces il ne faut jamais oublier que le vin ouvre toujours un dialogue.

Quelle définition pour un vin de plaisir ?

Ce sera en rapport du feeling du moment, mais toujours un vin qui désaltère, coule bien, embellie le moment. Par exemple le «Vin est une Fête» d’Elian Da Ros dans les côtes du Marmandais dont déjà l’étiquette annonce le programme.

Élian Da Ros une belle expression du Sud Ouest

Les vins natures cela vous passionne ?

Pas trop je dois avouer car je suis un peu septique. Est ce que les vins sont vraiment finis? Y a t’il une déviation ? Une évolution accélérée ? Mais il ne faut pas trop critiquer les modes…

Les vins de l’Aveyron méritent ils le voyage ?

Ils progressent de façon spectaculaire car comme beaucoup de régions d’appellation moins connue du grand public les progrès sont notoires. Marcillac ou le terroir près de Millau ne sont plus cantonnés qu’à accompagner l’Aligot saucisse. il y a des climats particuliers avec de grandes amplitudes de température et les vins ont un bel équilibre entre acidité et alcool. Le réchauffement climatique a décalé les vendanges jusqu’à fin septembre (fin octobre il y a vingt ans). Ajoutons des conseils d’œnologues de qualité, des états sanitaires respectés. Olivier Jullien du célèbre Mas Jullien fait une belle cuvée souple et gourmande «Le Trescol» élevée dans les caves millénaires de Compeyre, assemblage de gamay, cabernet sauvignon, syrah issue de vignes situées en légère altitude non loin de Marcillac.

Olivier Jullien dans ses vignes

En est il de même pour les vins Argentins (Sans chauvinisme…) ?

Exactement et comme partout dans le monde les vins sont meilleurs comme quoi l’adage «c’était mieux avant» n’est pas toujours vrai pour le vin. L’Argentine avec la région de Mendoza est un oasis au pied de la Cordillère des Andes malgré là aussi le problème du réchauffement climatique . Les rouges sont issus du cépage Malbec connu en France vers Cahors. Ils s’associent parfaitement à la cuisine Argentine et les incontournables Empadas petits chaussons farcis de viande, ou les barbecue de bœuf l’Asado. Coup de cœur du moment pour les vins de Mathias Richtelli qui réalise une nouvelle interprétation du Malbec avec plein de fraîcheur. On oubliera pas les blancs avec le cépage Torontès de la province de Salta avec leurs notes de fruits tropicaux et de vanille.

Ambiance studieuse au Domaine Mathias Richtelli
Hey Malbec By Richtelli une belle interprétation du cépage argentin
La nature se suffit! Vignes d’Argentine

Pour finir quelques accords pour Mon Plaisir et ses fidèles lecteurs ?

Avec une brouillade de truffes.

Une belle Côte de Castillon Domaine de l’A des Derenoncourt juste équilibre de puissance et finesse. Un beau Trevallon 2001 ou un Chateauneuf du Vieux Donjon.

Avec un fromage de Laguiole ou Cantal?

Jeune un Marcillac frais, vieux un blanc affiné comme un vin de voile de Plageolles quintessence du cépage Mauzac complexe et long en bouche.

Un dessert aux marrons glacés ?

Un vin de paille d’Ermitage du Rhône, un Rivesaltes, un Domaine de La Preceptorie, un Pedro Ximenes, et pour méditer un soir de Noël pourquoi pas un Passito de Pantelleria. Une liqueur de châtaigne Corse, ou un grain noble du Valais Suisse de Marie Thérèse Chappaz comme dégusté avec lui, son épouse et Veronique Bras chez Paule & Kopa à Marseille (NDLR) ?

Après cet entretien de Sergio Calderon, un conseil allez le rencontrer chez Bras ou à la Cave de Sergio et vous verrez que quand il choisit une bouteille le vin semble l’écouter. Et comme dirait l’écrivain Argentin Jorge Luis Borge ce qui est là n’appartient à personne sauf à la passion.

In Vino Veritas …

English summary by Derrick.J.Campbell

When we first met Sergio CALDERON in 1998, his reputation preceded
him,thanks to our friend Eric Beaumard from the Four Seasons George V. One
Sunday evening we discovered the Bras restaurant with Stéphanie for an
unforgettable first dinner which was the beginning of a beautiful and
faithful friendship. Sergio Calderon is the restaurant manager at Le Suquet
and a great sommelier. An endearing, charismatic man, always elegant and
attractive. His original career brought him from Argentina to his new
native country l’Aubrac , where he retains the cherished voice of song.But
what we love about him is above all the simple sincerity and a real passion
that runs through his wine choice that is very present.
After this interview with Sergio Calderon, a tip recommended would be to go
and meet him at Bras or at Sergio’s Cellar and you will see that when he
chooses a bottle the wine seems to listen to him. And as the Argentine
writer Jorge Luis Borge would say, what is there belongs to no one except
passion.

La Cave de Sergio 31 Allée de l’Amicale, 12210 Laguiole tél 05 65 44 98 70

https://www.bras.fr/fr/page-article/sergio-calderon-sommelier

AUBRAC

« La nature est un somptueux théâtre où chaque jour est un nouveau spectacle »

Notre dernière visite en Aubrac juste à travers des photos prises à la Borie de l’Aubrac et chez Bras.

Room with a View! La Borie de l’Aubrac
Le matin en Aubrac
L’orage venant du plateau
Voisins de chambre la Borie de l’Aubrac
Notre tour VTT Dominical vers Rieutort d’Aubrac quand la sérénité est une conquête qui vous tends ses bras bienveillants

Chez Bras au Suquet Laguiole un vendredi soir d’automne gourmand mais aussi de partage …

Aujourd’hui classique, Le Gargouillou de jeunes légumes, lait de poule parfumé au basilic herbes & graines germées
Rafraîchie de lassi, la betterave rôtie en croûte de sel & figue noire vinaigre de figues & orge retour des Indes
Pleine saison, les racines du moment; green, red &, blue meat, panais de port d’Agrès & jus de lapin perlé.
Cucurbita pépo, la courge spaghetti cuite à l’étuvée, parfum de noisette & farce au gras truffes de pays crémeuses
Sur une interprétation du coulant originel de 81, le biscuit tiède à la pomme red love, crème épaisse glacée & caramel au beurre salé
Biscuit aux carottes épicées & ganache mahoé
L’art de la cuisine, tout éphémère qu’il soit, est une œuvre à saisir
Time to go to bed at la Borie de l’Aubrac la maison d’hôte de Patricia et Laurent nos marchands de sable, mais surtout de bonheur

« Nature is a sumptuous theater where every day is a new spectacle ». Our last visit in Aubrac just through some photos taken at la Borie de l’Aubrac and at Bras.

Our very next article will be fascinating with an interview with Sergio Calderon director and sommelier at Bras, and owner with his wife Evelyne de la Cave à Sergio. With great ideas for you…

Notre très prochain article sera passionnant avec un entretien avec Sergio Calderon directeur et sommelier chez Bras, et propriétaire avec sa femme Evelyne de la Cave à Sergio. Avec de belles idées pour vous.

Hôtel et restaurant Chez Camillou Cyril Attrazic

Sur Mon Plaisir vous le savez nous aimons les belles adresses, mais surtout celles qui respectent l’authenticité, les traditions, et certaines belles valeurs qui semblent devenir de nos jours Vintage. Avec Cyril Attrazic nous avons découvert une belle diagonale entre le sentiment, le terroir, et l’assiette.

Chez Camillou

Juste avant le 2 ème confinement nous avons pu faire notre pèlerinage habituel en Aubrac. Pas celui de Saint Jacques de Compostelle confessons le, mais celui de la nature, de la gourmandise, et de belles amitiés. C’est Sergio Calderon directeur et sommelier chez Bras à Laguiole qui nous a recommandé comme étape Chez Camillou: «Tu vas aimer la cuisine, en plus Karine et Cyril sont charmants ». Bon conseil loin des rivalités amusantes entre les Lozériens et les Aveyronnais (d’adoption pour le bel argentin du Suquet)

La salle du restaurant gastronomique

Chez Camillou c’est aussi un hôtel dirigé par la même famille. L’accueil y est chaleureux et notre chambre refaite avait tout le confort moderne souhaitable. Domotique , machine à café Illy…Un autre bon point avec le Spa qui nous a agréablement surpris avec en particulier un soin modelage de grande qualité.

Notre chambre
Un aperçu du Spa

La cuisine de Cyril Attrazic est d’une grande finesse en respectant les produits locaux et de saisons. Service gracieux et paisible mené avec passion par Karine. Les prix sont bienveillants aussi bien à l’hôtel qu’au restaurant, sans parler de la brasserie gourmande non testée mais à la carte bien tentante. La carte des vins fait la part belle aux vignerons, tout ce que nous aimons.

Pour le reste voyageons ensemble comme d’habitude avec les photos du menu d’un soir.

Mise bouche clin d’œil au Suquet
Légumes racines confits au sel, consommé de légumes oxydés
Cèpes de pays, condiments noix et cèpes fermentés
Collier d’Agneau farci de ses ris, abricots et chèvre frais, curry vert
L’aligot Cyril Attrazic
Petite salade fraîcheur
Fouace d’Aubrac, raisins passerillés et petit épeautre
The End with sweet ⭐️

Dans cette période compliquée soutenons ces belles maisons. Il existe dans notre doux pays encore des lieux savoureux. Une vie de douceur, de candeur, de générosité, de partage. Allez y dès que vous pourrez pour retenir cette France que nous aimons, mais qui nous file de plus en plus entre les doigts.

https://www.camillou.com/

English summary by Derrick.J.Campbell

In our blog Mon Plaisir, you know, we love targeted addresses, but beyond everything those respecting authenticity, traditions, and certain exceptional values that seem to be becoming Vintage these days. With Cyril Attrazic we discovered a diagonal feeling between the terroir and the plate. The idea of a stopover at Aumont Aubrac at Camillou was strongly recommended to us by Sergio Calderon, director and sommelier at Bras. « Go ahead you will like it and in addition Karine and Cyril are charming ». Chez Camillou is also a hotel run by the same family. Nice staff and our room had all desirable modern comforts. Another good point is the Spa. Cyril Attrazic’s cuisine is of great finesse, respecting local and seasonal products. Outstanding and peaceful service led with passion by Karine. In this complicated period we support these treasured houses. There are still favourable places in our lovely country. A life of gentleness, candor, generosity. Go there as soon as you can to retain this France we love which is slipping however through our fingers each day.

Merci François Simon

Préface de François Simon Journaliste Ecrivain pour notre Blog Mon plaisir

Éloge de la lenteur alors que tout autour de nous, l’accélération, l’estompé est de mise. Il est louable que des lieux respirent. Que s’y développe un plaisir apaisé, lucide, clairvoyant. C’est le cas avec le site créé par Gérard Avimelac, Mon Plaisir. Pas de dédoublage, ni d’obliques surtravaillées, ici ce « plaisir » coule comme une eau de source. Le plaisir de Gérard appartient à ces univers préservés, presque sauvages. L’amitié y perle mais ne lie pas les mains, ni ne brouille le jugement. C’est sans doute la force de ce rendez vous: pas d’entrave, pas de religion si ce n’est celle du bon moment passé, de son bon plaisir. Pour avoir eu la chance de partager quelques repas avec notre ami, j’ai pu constater son honnêteté, sa discrétion: pas de passe droit ostentatoire, de rapport de forces encombrant, de rouerie marchande…Non, un moment de paix, parfois de grâce. Car le plaisir a besoin de belle âme, de respiration, de regards bienveillants. C’est précisément le cas avec ce site où tout de suite on se sent comme entouré, protégé. Les mots y sont choisis, jamais exagérés, toujours complices. Le plaisir est finalement un petit animal sauvage qui s’enfuit dès qu’il y a de mauvaises vibrations, d’intentions pas claires. Il a besoin de clarté, d’envie et de désir.

François Simon Avec sa plume plus tranchante qu’un couteau de cuisine, le critique gastronomique François Simon a écumé les tribunes des plus grands quotidiens français (du Figaro au Monde), avant de multiplier ses armes à la télévision, dans des podcasts ou encore des livres…Réputé pour être un des meilleurs, incognito partout où il passe.

ABRICOOL

Flacons de Madame Mermoud

C’est notre ami et contributeur Eric Beaumard du Four Seasons George V qui nous a permis de découvrir celle que nous pouvons surnommer sans excès la magicienne des eaux-de-vie, la Valaisanne Véronique Mermoud. Cette dernière nous a redonné le plaisir de déguster des eaux-de-vie grâce à leur qualité et leur grande délicatesse.

L’abricot le produit estampillé Valais

Veronique Mermoud distille beaucoup de fruits mais aujourd’hui nous resterons sur l’abricot. L’abricot est le prince du verger valaisan suisse. Fruit emblématique en particulier la qualité Luizet sélectionnée par Abricool, il possède une belle coloration rouge orangée, une peau velouté, un goût sucré et acidulé.

Transformés par la vapeur au travers d’alambics, leur alcool transparent, à la fois fruité et délicat, se déguste en digestif.

La fleur d’abricot

L’eau-de-vie de Fleur d’abricot serait notre premier choix chez Abricool. Véronique Mermoud fait macérer dans une eau de vie d’abricot ces fleurs printanières qui apporteront cette belle couleur dorée à l’eau-de-vie à cause des pollens. Un parfum de fleur offre un magnifique mélange végétal en bouche. Un grand flacon à découvrir qui vous fera plonger dans un verger d’abricotiers en fleurs. Mais attention si vous recherchez surtout un goût de fruit prononcé il faudra plutôt choisir l’eau-de-vie d’abricot simple ou celui élevé en barrique. Ces dernières iront très bien en accord avec un sorbet plein fruit abricot comme proposé à l’excellent Café du Cerf à Rougemont (VD).

Un verger de printemps

Mais pourquoi Véronique était elle une magicienne ? Essentiellement car elle est un nez, et comme pour les grands créateurs de parfums pour les eaux-de-vie il faut un nez comme peuvent l’être Jean Claude Ellena, Olivier Polge, ou Christine Nagel pour les parfums d’Hermès ou Chanel. Cela lui permet avec sa propre palette olfactive d’offrir des flacons d’une immense gaité, mais avec des écritures précises comme une montre Suisse. Autre artiste le regretté et délicat chanteur Christophe dont nous étions fan disait que pour créer un son il faut une palette comme pour réfléchir aux mélanges de couleurs. Ainsi dans le même esprit artistique grâce à ce nez et sa palette personnelle les eaux-de-vie de Véronique Mermoud ne sont jamais linéaires, mais toujours délicates en saveurs, et surtout on ne s’ennuie jamais. Jean Claude Ellena l’ancien nez d’Hermès dit justement qu’un parfum a deux secondes pour séduire, l’eau-de-vie permet heureusement un rituel de dégustation plus long. Au cours de ces dégustations au nez se rajoutera le palais qui est une cathédrale de sens. Nous avons avons vu des visages s’éclairer, des yeux briller, des émotions apparaitrent, à la fin de dîners gourmands quand la bouteille d’eau-de-vie bien glacée arrivait sur la table.

Cet article est dédié à notre ami Roland Bonello abonné à notre blog et grand amateur des flacons de Madame Mermoud que nous soutenons affectueusement dans son combat actuel. Santé Roland🤞 comme ils disent à Fully dans le Valais où se trouve Abricool.

http://www.abricool.ch/

https://mplaisir.fr/2020/03/09/four-seasons-hotel-george-v-paris/

https://mplaisir.fr/2019/03/20/le-cerf-rougemont/

English Sumary by D.J. Campbell

It was Eric Beaumard,our friend and contributor from the Four Seasons George V, who helped introduce us to Valaisanne Veronique Mermoud, known for discovering an eau-de-vie with magical ingredients. Once again, she offers us and our friends the pleasure of tasting quality and delicacy from those eaux-de-vie. But why should we call Veronique a magician ? Quite simply because of her sensual powers : like all the great creators of eau-de-vie you require someone with sensory powers as witnessed from Jean Claude Ellena, Olivier Polge, Christine Nagel from Hermes and equally recognised from the Chanel House. Her olfactory palette offers her the ability to produce bottles that flourish in immense gaiety but detailed with such precision as expected in a Swiss watch. Due to her talent,Veronique Mermoud’s eaux-de-vie are never boring but instead brimful of intrigue. Jean Claude Ellena, formerly from Hermes correctly says that a perfume has two seconds to seduce : eau-de-vie fortunately offers a longer period for appreciation.The process allows the palette to transcend into differing sensory emotions.We witness faces light up, eyes brighten : sheer happiness when a bottle of chilled Madame Mermoud is served at the table after a gourmet dinner.

Spécial après crise des adresses d’évasion

Une adresse pour voir la vie en rose

Comme vous tous dans le monde nous vivons une période compliquée. Tous nos reportages dont celui sur l’île d’Islay ont été reportés à une date dirons nous avec optimisme ultérieure. Mais notre Blog va soutenir les hôtels, les restaurants, les vignerons, les fabricants authentiques qui nous ont enchantés ces derniers temps, mais qui souffrent aujourd’hui économiquement. Nous vous donnerons au moment opportun ces adresses où vous pourrez retrouver sérénité, nature, sport, et gourmandise sans prendre l’avion. Aujourd’hui juste quelques photos pour rêver à un futur meilleur avec ces beaux endroits coups de cœur à visiter. Ce sera en Ariège, dans l’Aubrac, dans le Cantal, en Bourgogne, en Haute Savoie, etc. En attendant prenez soin de vous et de vos familles et comme disait Winston Churchill «We Shall Never Surender »

Nous y étions il y a une année et en rêvons encore
Whatever Wherever
Dès que possible nous y retournerons c’est promis
Rendez vous avec la nature qui vous contemple
When the streets have no name
A côté de la Borie de l’Aubrac c’est just wouah
Toujours en Lozère un spa à découvrir
En Aveyron si Bras m’était conté
Visitez ce plat de légende que vous n’oublierez plus
Le châtaigneraie et son terroir gourmand
Dans le Cantal l’Auberge de la Tour so cosy
Le Cantal relax et végétal
Prêt pour un jacuzzi en Haute Loire?
Siège fenêtre ou couloir ?
Un voyage gastronomique et de tradition
La Bourgogne gourmande triple étoilée
Attendre la nuit…chez Lameloise
Chardonnay bien sûr
Le Manoir d’Agnès en Ariège
Un palace de légende sur le lac Léman
Pas loin du Léman avec une auberge magnifique
Nous y étions en septembre dernier
Et pourquoi pas Marseille et ses adresses d’initiés
Made In Marseille France by AM
Si la Tomate venait à ma table by Ouréa

English Sumary by D.J. Campbell

 

Like us all, you are currently living in a complicated world.We have postponed our blog releases, including the one on Islay Island until more optimistic times. However, our Blog Mon Plaisir will continue to support hotels, restaurants, winemakers; those authentic artisans who have enchanted us in the past but who now suffer economically. We will be publishing their addresses at the appropriate moment where you will be able to enjoy serenity, nature, sport and gourmet meals, each reachable without taking an airplane flight. We are offering just some incredible images to dream about; places to visit in the future. Whether it be in Ariege, Aubrac, Cantal, Burgundy or Haute Savoie, etc. Meanwhile, do take care of yourself as well as your families and as Winston Churchill said  » We shall Never Surrender ».

 

 

 

 

Four Seasons Hôtel George V Paris

Des créations florales époustouflantes, 3 restaurants étoilés au guide Michelin –une première en Europe ! Le Four Seasons Hotel George V est aujourd’hui devenu un Palace mythique.

Aujourd’hui nous vous recommandons une expérience à ne pas manquer au Four Seasons George V , une « rencontre » avec Eric Beaumard le directeur du restaurant Le Cinq*** et chef sommelier de l’hôtel. Nous vous le présentons.

Création florale de Jeff Leatham

Avec Christian Le Squer en cuisine et Éric Beaumard le George comme les familiers l’appelle possède une Dream Team de très haut vol. Ils s’entendent fort bien, origines Bretonnes communes aidant, cela se ressent et nous pouvons dire pour avoir connu les chefs précédents que le Cinq et le George ont trouvés avec eux une belle sérénité et une voie apaisée. Comme le dit fort justement Christian Le Squer « Les trois étoiles attribuées au Cinq récompensent l’essence même de la cuisine contemporaine. Nous nous efforçons de faire évoluer constamment notre style et nos techniques afin de créer un lien émotionnel avec nos clients. »

Croyez nous l’émotion avec eux laissera une trace magistrale dans votre livre de rêves, de souvenirs, et de sentiments.

« Ma vraie récompense, c’est lorsqu’un client quitte le restaurant avec le sentiment que le temps s’est arrêté » E.Beaumard

Meilleur Sommelier de France, puis d’Europe, et enfin finaliste du Meilleur Sommelier du Monde. Eric a été notre mentor, il est celui qui nous a fait découvrir le vin avec humanisme, humilité et humour. Nous l’avons connu dans cette merveilleuse et inoubliable maison qu’était La Poularde de Gilles et Monique Eteocle à Montrond les Bains. Il est un de ceux qui ont su moderniser ce beau métier de sommelier en douceur en respectant les fondamentaux et sans oublier d’où il vient. Et quel alchimiste et créateur d’accord mets et vins. Nous avons en mémoire les accords d’un Vieux Parmesan Vin Santo de Toscane à damner Saint Bernardin de Sienne, un Manchego et Xérès, des langoustines et Riesling cristallin allemand, un Foie gras poché au Château Soutard et son vin éponyme , une Fourme d’Ambert fermière et vieux Porto. Ajoutons sa passion des verres pour chaque cépage qu’il nous a transmis aussi avec les grands noms comme Riedel, mais aussi ce verre à Champagne l’Ambassadeur sublime réalisé par Mr Darsonville.

La cave du George creusée dans la carrière qui a servie pour construire l’Arc de Triomphe

Eric a su s’adapter à l’évolution des vins, de la clientèle et de ses attentes avec « sa cave » de plus de 60000 flacons qui n’est pas composée que de Romanée Conti, de Château Margaux, ou de Dom Perignon, mais aussi de vins de vignerons connus depuis des décennies ou en devenir.

La Galerie notre lieu privilégié pour ressentir ce Palace

La cave est somptueuse et sa visite après avoir pris un petit ascenseur pour descendre dans le cœur de Paris reste une expérience unique. Le dénominateur pour Eric commun est toujours l’humain et le respect de celui qui travaille la vigne. Pour avoir dégusté avec lui dans la Vallée du Rhône j’avais pu voir une belle relation avec les vignerons. Une observation délicate du millésime.

Création Christian Le Squer

De plus en plus nombreux sont les clients qui prennent le vin au verre et Éric a été précurseur en offrant déjà il y plus de vingt ans ces verres pour ses accords de druide breton. Mais avec lui pas de choix limité ennuyant ou étroit comme souvent avec la sélection au verre, que de l’étonnement. Un conseil laissez le faire car il a le don de lire dans vos pensées sur ce qui vous ferait plaisir. Il observera votre réaction avec son regard et sourire malicieux. Il partagera toujours votre plaisir avec sincérité quel que soit le vin dégusté.

Eric et le fidèle Thierry lors de la remise de sa Légion d’Honneur par Mr François Pinault

Éric Beaumard c’est aussi la fidélité en amitié comme en témoigne entre autre son duo avec le passionné et brillant Thierry Hamon. Ces deux là sont inséparables depuis La Poularde comme l’étaient Sherlock Holmes et le Docteur Watson en son temps.

Qu’il ait été enfin nommé par le Michelin sommelier de l’année 2020 était émouvant, mais pour nous ce n’est rien par rapport à la reconnaissance de ses pairs et de ses clients, la plus belle des récompenses pour cet homme talentueux et généreux.

Comme je le répète souvent trois personnes sont à l’origine pour différentes raisons de mes passions pour la table, le vin, le beau produit authentique et de ce blog Mon Plaisir, Michel Bras pour une vision de la cuisine à travers le respect de valeurs humaines et de sa nature environnante , François Simon pour son éthique légendaire et sa belle écriture, et donc Eric Beaumard. J’espère surtout modestement partager avec vous ce qu’ils m’ont appris à travers nos articles.

Les chefs du George V tous étoilés ce qui est unique en Europe

Pour conclure une belle expérience dans un restaurant est faite par ceux qui la produisent, mais aussi par ceux qui la vivent. Qu’attendez vous ?

Le George * du Chef Simone Zanoni et ses vins Italiens choisis par Éric Beaumard

The Four Seasons Hotel George V with its stunning floral displays and 3 Michelin-starred restaurants, has now become a legendary Palace.

Today we are offering an experience never to be missed at the Four Seasons George V. An encounter with Eric Beaumard,Director of the Cinq restaurant *** and Head sommelier of the hotel.

The George V has indeed, a dream team with Christian Le Squer, as chef, and Eric Beaumard. Trust us; the feeling of sheer emotion will remain marked in dreams, thoughts and feelings. We remember him in the wonderful and unforgettable hostellerie, La Poularde, owned by Gilles and Monique Eteocle in Montrond les Bains. He is simply one of those people who knows how to modernise the magic profession of being a sommelier, respecting the basics, never forgetting his roots. What an alchemist, aligning both food and
wine as a creator does.
Having had the opportunity of wine tasting in the Rhone Valley
with him, I can recognise his great relationship with winegrowers. He shows both a fond and interested observation to the vintage.

Eric Beaumard also shows great loyalty in his friendships, as seen in his relationship with the passionate and brilliant Thierry Hamon. They are inseparable from their days at La Poularde, as was Sherlock Holmes and Doctor Watson in their time.



A great restaurant experience is made by those who are part of the
creation, those who engage and connect. No reason why you should hold back, go and try for yourself !


By contributor Derrick Campbell

Articles précédents